• The -T- Twins 1

    auteur principal : Yuu Okusawa               co-auteur : Nickol-Kim

    The T Twins
     

      Quelques rayons de soleil passaient au travers des rideaux lui éclairant légèrement le visage. Gêné, il tira un peu plus la couverture sur lui pour se protéger de la lumière.


    Alors qu'il se rendormait doucement, quelque chose de mou s'écrasa lourdement sur sa tête le faisant sursauter.


    “ Alléééé !! Debout feignasse va !!”
     

    Takeo grogna, tourna le dos à son agresseur et se retrancha sous la couverture.
     

    “Oh eh !! tu m'écoutes au moins ??!”
     

    L'oreiller s'abattit à nouveau sur le malheureux Takeo qui commença à s'énerver.
     

    “Mais fous moi la paix Takao....!! ”
     

    Un sourire démoniaque s'étira sur le visage du dit Takao qui commença à sauter sur le lit!
     

    “Allééééééé, DEBOUT j'ai dit !!!!”
     

    Takeo, furieux, sortit rapidement de sous sa forteresse improvisée, faisant basculer Takao sur le lit!
    S'en suivit une bataille entre les deux jeunes hommes qui se termina par terre pour Takao en train de se masser la tête en grimaçant après s'être malencontreusement pris le coin de la table de chevet sur le crane....
     

    “Qu'est ce que tu peux être énervant... Et dès le matin...!”
     

    "Charrie pas.. Au moins, t'es réveillé maintenant !"
     

    Takeo toisa méchamment son frère qui haussa les épaules en soupirant.
     

    La porte de la chambre s'ouvrit soudain, laissant apparaître le visage fin d'une femme brune aux longs cheveux ondulés et aux yeux verts d'environ 40 ans.
     

    “Takeo, Takao, dépêchez vous de vous préparer au lieu de vous chamailler, vous allez encore être en retard, vous savez ça ?! Et pour votre premier jour ici en plus, bravo !”
     

    Les deux garçons répondirent à l'unisson, agacés :
     

    “Ouai m'man.. On arrive.”
     

    Takeo soupira fortement, visiblement toujours d'une humeur massacrante.
    Takao le regarda, l'air plus amusé qu'autre chose, avant de lui donner une petite claque derrière la tête, accentuant davantage l'énervement de son frère. Puis il sortit de la chambre.
     

    En dépit du fait qu’ils soient jumeaux, ces deux garçons n'avaient à proprement parler rien en commun si on excluait les similitudes évidentes de leurs traits et leur contexte familial... Takeo et Takao Kimura, deux garçons métissés japonais par leur père, un riche industriel malheureusement décédé lorsqu’ils étaient enfants, et français par leur mère, Co-gérante à mi temps d’un petit salon de thé.
     

    Takeo était un garçon assez calme, doux, plutôt ré... Non, très réservé et psychologiquement assez fragile. Plus les années passaient et plus le jeune homme se renfermait sur lui-même ce qui inquiétait beaucoup sa mère.
    Du coté du physique, il était plutôt fin, que ce soit de corps ou de visage, et androgyne et il le cultivait en se maquillant. Il paraissait également faire une ou deux années de moins que son âge véritable au naturel, impression renforcée par sa taille, il ne mesurait qu‘un mètre soixante-quatre . Sa peau était bien plus bronzée que celle de son frère et tirait sur le café au lait grâce à des séances répétées d’UV. Ses cheveux étaient noirs, lui arrivaient aux épaules et une mèche lui cachait constamment l’œil gauche. Il avait des yeux bridés qui trahissant au premier coup d’œil ses origines mais par contre ses iris étaient d’un vert très clair. Le jeune homme possédait deux grains de beauté sur le visage , un sous l’œil droit et l’autre à gauche sous la lèvre inferieure. 
     

    Son frère Takao en revanche, bien qu'à première vu ait l'air d'un gosse toujours à l'affût de la connerie à faire, et bien qu'il soit vraiment loin lui aussi d'avoir ce qu'on pourrait appeler une 'carrure impressionnante', possédait malgré tout un charisme assez imposant et un véritable caractère de leader, toujours chef de bande, n'hésitant pas à se jeter dans la bataille et à en venir aux mains pour défendre ses intérêts, ce qui lui avait valu d'ailleurs une réputation de mauvais garçon, réputation également due à l'air parfaitement effrayant qu'il était capable d'adopter lorsque quelqu'un l'énervait… Ou lorsqu'il réfléchissait trop...
    Physiquement, il était la réplique presque parfaite de son frère avec la peau bien plus pâle, quelques kilos et trois ou quatre centimètres de plus. Cela dit, on ne pouvait vraiment pas les confondre, le jeune homme avait opté pour un style assez particulier colorant ses cheveux, à peine plus courts que ceux de Takeo, en rose pétant dans l’unique but de contrarier la direction de son ancien établissement scolaire. Tout comme son jumeau, Takao avait deux grains de beauté sur le visage mais à l’opposé de ceux de son frère , un sous l’œil gauche et l’autre à droite sous la lèvre inferieure.
     

    Toujours était il que toutes ces différences faisaient que pour deux jumeaux, les deux adolescents âgés de 16 ans ne se supportaient pas .. Ou plutôt l’un des deux, victime quotidienne des bagarres, brimades et autres taquineries de son frère, ne supportait plus l'autre...
     

    Par cet agréable et doux matin d'automne, Takeo et Takao devaient assister à leur toute première journée de cours au sein de leur nouvel établissement, un mois après la date officielle de la rentrée, mardi premier octobre, date du commencement d’une nouvelle vie pour nos deux jumeaux.
     

    “Ah, mon chéri, te voila enfin !! Dépêche toi voyons, tu vas vraiment être en retard ! »
     

    A peine arrivé dans la cuisine, Takeo grimaça et eut un mouvement de recul quand il vit sa mère s'approcher de lui pour lui refaire comme à son habitude depuis qu'il était en âge de porter l'uniforme, (car oui , les jumeaux sous la volonté de leur père n’avaient fréquenté que des institutions privés ou l’uniforme était de rigueur),  son nœud de cravate qui par ailleurs n'avait plus besoin d'être arrangé depuis des années, ce qui avait le don d'énerver le jeune homme qui n'était tout de même plus un bébé.
    Une fois le rituel de la cravate accompli, Takeo regarda autour de lui, surpris :
     

    “Euh ... m'man ... il est ou Kao ?? ”
     

    “ Il.... est parti devant mon chéri, tu lui avais bien dit de ne pas t'attendre non ?”
     

    Takeo regarda sa mère, incrédule, avant de pousser un long soupir d'exaspération et de se diriger vers l'entrée... Décidément cette journée...
     

    “Attend, Takeo... reviens, tu n'as pas emporté ton petit...........”
     

    La phrase de la mère mourut avant d'avoir pu atteindre les oreilles de son fils qui n'écoutait déjà plus. Il enfila ses chaussures en quatrième vitesse et sortit de la maison en courant.
    Son frère lui tapait réellement sur les nerfs , il aurait quand même pu  faire l’effort de l'attendre, surtout pour leur premier jour dans cette école ! Non pas que sa présence lui était indispensable... Mais elle était tout de même rassurante, d’autant plus qu'ils s'apprêtaient à intégrer une classe en cours d'année.
     

    Il regarda son portable ... Il lui restait à peine cinq minutes pour arriver jusqu'au lycée, autant dire qu'il allait devoir enclencher le turbo pour arriver à l'heure!


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    yuu-
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 00:27

    on a quand même bien amélioré le truc depuis la version de départ !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :