• auteur principal : Yuu Okusawa               co-auteur : Nickol-Kim

    The T Twins
     

      Quelques rayons de soleil passaient au travers des rideaux lui éclairant légèrement le visage. Gêné, il tira un peu plus la couverture sur lui pour se protéger de la lumière.


    Alors qu'il se rendormait doucement, quelque chose de mou s'écrasa lourdement sur sa tête le faisant sursauter.


    “ Alléééé !! Debout feignasse va !!”
     

    Takeo grogna, tourna le dos à son agresseur et se retrancha sous la couverture.
     

    “Oh eh !! tu m'écoutes au moins ??!”
     

    L'oreiller s'abattit à nouveau sur le malheureux Takeo qui commença à s'énerver.
     

    “Mais fous moi la paix Takao....!! ”
     

    Un sourire démoniaque s'étira sur le visage du dit Takao qui commença à sauter sur le lit!
     

    “Allééééééé, DEBOUT j'ai dit !!!!”
     

    Takeo, furieux, sortit rapidement de sous sa forteresse improvisée, faisant basculer Takao sur le lit!
    S'en suivit une bataille entre les deux jeunes hommes qui se termina par terre pour Takao en train de se masser la tête en grimaçant après s'être malencontreusement pris le coin de la table de chevet sur le crane....
     

    “Qu'est ce que tu peux être énervant... Et dès le matin...!”
     

    "Charrie pas.. Au moins, t'es réveillé maintenant !"
     

    Takeo toisa méchamment son frère qui haussa les épaules en soupirant.
     

    La porte de la chambre s'ouvrit soudain, laissant apparaître le visage fin d'une femme brune aux longs cheveux ondulés et aux yeux verts d'environ 40 ans.
     

    “Takeo, Takao, dépêchez vous de vous préparer au lieu de vous chamailler, vous allez encore être en retard, vous savez ça ?! Et pour votre premier jour ici en plus, bravo !”
     

    Les deux garçons répondirent à l'unisson, agacés :
     

    “Ouai m'man.. On arrive.”
     

    Takeo soupira fortement, visiblement toujours d'une humeur massacrante.
    Takao le regarda, l'air plus amusé qu'autre chose, avant de lui donner une petite claque derrière la tête, accentuant davantage l'énervement de son frère. Puis il sortit de la chambre.
     

    En dépit du fait qu’ils soient jumeaux, ces deux garçons n'avaient à proprement parler rien en commun si on excluait les similitudes évidentes de leurs traits et leur contexte familial... Takeo et Takao Kimura, deux garçons métissés japonais par leur père, un riche industriel malheureusement décédé lorsqu’ils étaient enfants, et français par leur mère, Co-gérante à mi temps d’un petit salon de thé.
     

    Takeo était un garçon assez calme, doux, plutôt ré... Non, très réservé et psychologiquement assez fragile. Plus les années passaient et plus le jeune homme se renfermait sur lui-même ce qui inquiétait beaucoup sa mère.
    Du coté du physique, il était plutôt fin, que ce soit de corps ou de visage, et androgyne et il le cultivait en se maquillant. Il paraissait également faire une ou deux années de moins que son âge véritable au naturel, impression renforcée par sa taille, il ne mesurait qu‘un mètre soixante-quatre . Sa peau était bien plus bronzée que celle de son frère et tirait sur le café au lait grâce à des séances répétées d’UV. Ses cheveux étaient noirs, lui arrivaient aux épaules et une mèche lui cachait constamment l’œil gauche. Il avait des yeux bridés qui trahissant au premier coup d’œil ses origines mais par contre ses iris étaient d’un vert très clair. Le jeune homme possédait deux grains de beauté sur le visage , un sous l’œil droit et l’autre à gauche sous la lèvre inferieure. 
     

    Son frère Takao en revanche, bien qu'à première vu ait l'air d'un gosse toujours à l'affût de la connerie à faire, et bien qu'il soit vraiment loin lui aussi d'avoir ce qu'on pourrait appeler une 'carrure impressionnante', possédait malgré tout un charisme assez imposant et un véritable caractère de leader, toujours chef de bande, n'hésitant pas à se jeter dans la bataille et à en venir aux mains pour défendre ses intérêts, ce qui lui avait valu d'ailleurs une réputation de mauvais garçon, réputation également due à l'air parfaitement effrayant qu'il était capable d'adopter lorsque quelqu'un l'énervait… Ou lorsqu'il réfléchissait trop...
    Physiquement, il était la réplique presque parfaite de son frère avec la peau bien plus pâle, quelques kilos et trois ou quatre centimètres de plus. Cela dit, on ne pouvait vraiment pas les confondre, le jeune homme avait opté pour un style assez particulier colorant ses cheveux, à peine plus courts que ceux de Takeo, en rose pétant dans l’unique but de contrarier la direction de son ancien établissement scolaire. Tout comme son jumeau, Takao avait deux grains de beauté sur le visage mais à l’opposé de ceux de son frère , un sous l’œil gauche et l’autre à droite sous la lèvre inferieure.
     

    Toujours était il que toutes ces différences faisaient que pour deux jumeaux, les deux adolescents âgés de 16 ans ne se supportaient pas .. Ou plutôt l’un des deux, victime quotidienne des bagarres, brimades et autres taquineries de son frère, ne supportait plus l'autre...
     

    Par cet agréable et doux matin d'automne, Takeo et Takao devaient assister à leur toute première journée de cours au sein de leur nouvel établissement, un mois après la date officielle de la rentrée, mardi premier octobre, date du commencement d’une nouvelle vie pour nos deux jumeaux.
     

    “Ah, mon chéri, te voila enfin !! Dépêche toi voyons, tu vas vraiment être en retard ! »
     

    A peine arrivé dans la cuisine, Takeo grimaça et eut un mouvement de recul quand il vit sa mère s'approcher de lui pour lui refaire comme à son habitude depuis qu'il était en âge de porter l'uniforme, (car oui , les jumeaux sous la volonté de leur père n’avaient fréquenté que des institutions privés ou l’uniforme était de rigueur),  son nœud de cravate qui par ailleurs n'avait plus besoin d'être arrangé depuis des années, ce qui avait le don d'énerver le jeune homme qui n'était tout de même plus un bébé.
    Une fois le rituel de la cravate accompli, Takeo regarda autour de lui, surpris :
     

    “Euh ... m'man ... il est ou Kao ?? ”
     

    “ Il.... est parti devant mon chéri, tu lui avais bien dit de ne pas t'attendre non ?”
     

    Takeo regarda sa mère, incrédule, avant de pousser un long soupir d'exaspération et de se diriger vers l'entrée... Décidément cette journée...
     

    “Attend, Takeo... reviens, tu n'as pas emporté ton petit...........”
     

    La phrase de la mère mourut avant d'avoir pu atteindre les oreilles de son fils qui n'écoutait déjà plus. Il enfila ses chaussures en quatrième vitesse et sortit de la maison en courant.
    Son frère lui tapait réellement sur les nerfs , il aurait quand même pu  faire l’effort de l'attendre, surtout pour leur premier jour dans cette école ! Non pas que sa présence lui était indispensable... Mais elle était tout de même rassurante, d’autant plus qu'ils s'apprêtaient à intégrer une classe en cours d'année.
     

    Il regarda son portable ... Il lui restait à peine cinq minutes pour arriver jusqu'au lycée, autant dire qu'il allait devoir enclencher le turbo pour arriver à l'heure!


    1 commentaire

  •                                 Chapitre [ 1 ]

      Il arriva pile au moment ou la sonnerie retentissait.
    Essoufflé et complètement perdu dans ces nouveaux bâtiments inconnus, il demanda son chemin à une jeune fille passablement dans la lune qui, après l'avoir longuement dévisagé et détaillé avec un air un peu niais, l'accompagna jusqu'a sa classe.

    A peine entré dans la salle, la majorité des visages féminins (ainsi que masculins pour ceux qui n’avaient pas compris malgré l'uniforme que la nouvelle était un nouveau) se tournèrent vers lui dans un silence assez pesant, ne faisant qu'accentuer le profond malaise que Takeo ressentait depuis son arrivée dans sa nouvelle école... Lui qui n’aimait pas se sentir fixé avec insistance, surtout par des inconnus, pour le coup il avait raté son entrée. En plus, pensa-t-il, il n’avait même pas eu le temps de se maquiller correctement ni de se coiffer, il devait ressembler à un véritable épouvantail.
     
    Gêné, il regarda autour de lui, cherchant tant bien que mal la présence 'réconfortante' de son jumeau mais en vain, visiblement, son frère ne semblait pas être dans la même classe que lui.

    Le professeur, assis au bureau, lui fit signe de s'avancer de la tête avant de le présenter à toute la classe et de lui designer une place libre ou s'asseoir à coté d'une fille... D'un garçon plutôt rectifia-t-il mentalement en le voyant tourner la tête vers lui et à en juger par l'uniforme qu‘il portait .

    Il était assez fin de corps comme de visage, avait les cheveux roux foncé très brillants, résultat d‘une coloration sans doute, une frange qui lui mangeait la moitié du visage, cachant ses yeux qui pourtant d’un vert profond et éclatant, auraient mérités d’être vus. Le reste de ses cheveux lui arrivaient un peu en dessous des omoplates, son visage quant à lui était un peu androgyne, mais pas autant que celui du jumeau, et à dire vrai avec une coupe plus masculine, le jeune homme aurait tout de suite vu qu’il s’agissait d’un garçon. Sa peau était vraiment très pale et lisse et contrastait avec la couleur de ses lèvres assez pulpeuses.
    Le physique mit de coté, il avait l’air d’être plutôt sympathique et calme.
    Un bref “salut” fut pourtant le seul mot que s'échangèrent les deux nouveaux camarades de classe et voisins de table, de toute l'heure de cours.

    Quand la sonnerie retentit, Takeo prit une grande inspiration, tentant de se préparer mentalement à l'interrogatoire dont il allait certainement faire l'objet aux vu des conversations de certaines filles peu discrètes qu‘il avait pu épier durant le cours.
    Et en effet, il ne s'était pas trompé, à peine le professeur avait il quitté la salle qu’une bonne partie de ses camarades féminines se regroupèrent façon troupeau autour de lui, lui posant des tonnes de questions auxquelles il n'avait même pas le temps de répondre.
    Il commença à avoir très chaud, tout ce monde autour de lui, ça l'oppressait.... C'est alors que son voisin se leva doucement de sa chaise en soupirant, il attrapa Takeo par le bras et le tira à l'extérieur de la salle de cours, sous le regard indigné de toutes leurs camarades.
    Quant il furent dans le couloir, le jeune homme souffla un peu, sentant son malaise se dissiper légèrement .

    “Merci....” Souffla-t-il. “Je....je fais des crises d'angoisse quand je ressens trop de pression.....”

    Le roux se contenta de le regarder sans rien dire.

    “Ooooooooyyy !!! Et voila le Diamant !!” Hurla du fond du couloir, une voix assez aigue pour celle d’un garçon.

    « Diamant ?! » Se demanda Takeo, le sourcil levé .

    Une mini tornade blonde décolorée et à l'uniforme parsemé d'épingles à nourrice vint se planter juste face à eux avant de sauter brusquement au cou de son ami roux qui ne bougea pas d'un poil. Il le relâcha ensuite et tourna la tête pour reluquer ou plutôt 'analyser' le brun en détails.

    « Je m’appelle Saphir. » Précisa le roux, écrasant gentiment son poing dans les cheveux laqués du plus petit. «… Keith se sens obligé de me faire passer par tous les noms de pierres précieuses.. » Poursuivit il, résigné.

    Takeo lui adressa un petit sourire qu’il perdit bien vite en voyant le blond se rapprocher très, très près de lui.
     
    « T'es qui toi ? Un ninja ou quoi ? Qu’est se qui se passe ?? Hein ? » Demanda-t-il, attrapant le col du nouveau. Il arrêta son visage à environ cinq centimètres de celui de Takeo et le fixa d'un air hostile...

    L’adolescent sentit son malaise revenir vitesse grand V.
     
    « Hum... Il est chelou ton nouveau pote Saph... » Lança-t-il, tout en fixant le jumeau. « Je suis à peu prêt sur que je l’ai dans ma classe, mais tout à l’heure il avait les cheveux roses ! C‘est une perruque ou….

    « Heeeeeey, le nain de jardin blond la! Oui, toi !! C'est plutôt toi qu'est ‘chelou’ ! Depuis quand on fixe les gens comme ça hein ?! Enlève tes sales pattes de mon p’tit frère ou j’te pète les genoux!” Menaça Takao qui venait juste d’arriver derrière lui.

    Le petit blond se retourna en écarquillant les yeux et Takeo se fit la réflexion que si ses cheveux n'avaient pas déjà été coiffés en pétard, ils se seraient probablement hérissés.

    “QUI OSE ME TRAITER DE NAI.............................” Commença-t-il, remonté comme un coucou suisse, se retournant pour faire face à son nouvel interlocuteur. Cela dit, le regard de Takao juste en face de lui parut l’impressionner quelque peu et il  préféra ne pas terminer sa phrase.
     
    Takeo regarda son frère, partagé entre le soulagement de ne plus être seul face à la tornade blonde et la colère qu'il éprouvait envers son jumeau depuis qu'il l'avait honteusement abandonné pour le laisser affronter seul sa rentrée.

    « …Des jumeaux… » Observa Saphir. « Keith… Sérieusement, tu as vraiment cru que Takeo avait teint ses cheveux ou mis une perruque en deux minutes d’intercours ?

    « Takeo ? C’est lequel ça .. C’est toi ? » Demanda-t-il à l’adresse de l’adolescent aux cheveux roses.

    « Moi c’est Takao le nain, je me suis présenté y’a à peine une heure ! T‘as la mémoire courte ! » Répliqua le jeune homme.

    « Takeo , Takao… Même leurs prénoms sont pareils, comment tu veux ne pas te gourer! En plus ils se ressemblent tous les asiatiques… Alors des asiatiques jumeaux… C’est un vrai traquenard! » Rétorqua Keith, de mauvaise foi, comme à son habitude.

    « Je ne trouve pas qu’ils se ressemblent tant que ça.» Remarqua Saphir, observant un à un les deux jumeaux. « Physiquement, Takeo est bien plus bronzé et plus mince déjà.. Et plus sérieusement ils n’ont pas franchement l’air d’avoir le même caractère.

     « Le même caractère que lui ? Ça me ferait mal !! » répondirent les deux jumeaux en même temps se pointant respectivement du doigt.

    «…. Tu disais ? » se moqua Keith.  « Enfin bref, toi la !! » Poursuivit il , désignant Takao. « D’où tu me traite de nain comme ça la ! Tu fais ton beau, tu te fais remarquer alors que tu viens à peine d’arriver, tu veux quoi ? Te faire péter la gueule ?

    « Et toi ? » Répondit l’adolescent aux cheveux roses. « Tu veux quoi ? T’agresses mon frère comme ça la , et t’espères t’en tirer comme ça !? Connard ! »

    Les deux adolescents se fixèrent alors, l’œil meurtrier pendant quelques secondes , prêts à se sauter à la gorge. Saphir poussa un soupir de désolation. Il s'approcha de son ami et lui posa doucement la main sur l'épaule.

    “Keith...Calme toi et excuse toi auprès de Takeo ! » Ordonna-t-il.
     
    L' interpellé baissa les yeux avec l'air d'un enfant qui vient de se faire disputer par sa mère.

    « D’solé… » Murmura le blondinet à contre cœur.

    Takao eut un rictus moqueur, c’est alors qu’il croisa le regard meurtrier, lourd de reproches de son frère. Il s'avança vers lui pour lui ébouriffer les cheveux.

    “Alors, le fifils à sa maman m'en veut de ne pas l'avoir tenu par la main pour sa rentrée c'est ça ? C'est de ta faute aussi , je t'avais dit de te magner, mais non, monsieur préfère pioncer ! t’as qu’a t’en prendre qu’à toi-même ! ”

    Takeo repoussa rageusement la main de son frère avant de retourner dans sa classe, en furie, sans ajouter un seul mot.

     La sonnerie retentit de nouveau, indiquant la fin de la pause, Takao soupira et regarda Keith.

    «  Hey toi, le nain de ma classe !! »
     
    « M'appelle pas comme ça, enfoiré !!! »  Fulmina le jeune homme.

    « Ouai bref, file moi le cours d’anglais qu’on vient d’avoir j’ai pas suivit ! » Demanda-t-il, très sérieusement.

    « T’as cru quoi toi, que j’allais te filer mes cours ? » Répondit il, dédaigneux. Alors que le jeune homme aux cheveux roses le regardait de la même façon. « ….Ca va !! Je me suis endormi...Je l’ai pas non plus le cours! Le prof d'anglais est trop naze ! Je comprends même pas se qu'il raconte avec son accent pourrave! On peut même pas savoir quand il parle anglais ou pas! Laisse tomber ... » geignit il. « Et j'te parle même pas de la gueule du mec, j'crois que même le chien de ma voisine est plus beau à voir ! » Ajouta-t-il à l’adresse de Saphir.

    Takao éclata de rire à la grande stupéfaction du blond, étonné de voir qu'il possédait cette 'capacité' !

    « Bon dites, c'est pas tout ça , mais faudrait peut être penser à retourner en cours !! » Fit remarquer Saphir à juste titre. 

    « Ouai, t'as raison Diamant ! On se retrouve pour manger !! »

    Le  jeune homme roula des yeux, exaspéré. Il s’apprêtait à rentrer dans sa classe mais Takao le retint par le bras, visiblement gêné.

    « Hé toi, tu sais… Mon p'tit frère est très timide et... On a toujours été dans la même classe jusque la et… Il a tendance à être un peu… enfin je veux dire.. Est-ce que tu… »

    « T'inquiètes pas, je vais m'occuper de lui ! » Répondit le roux , l’air plutôt content.

    Takao lui adressa un bref signe de tête, satisfait et soulagé, avant de s'autoriser à sourire, il attrapa ensuite Keith, qui en bonne commère était resté pour écouter, par la chemise et commença à le trainer derrière lui.

    « Allé , viens la passe-partout ! »

    « Bordel , mais arrêtes, je suis pas si petit, et je m'appelle Keith , KEITH! Merde!!!! »

    « Ouai ,ouai , cause toujours ! »

    Saphir eut un petit sourire puis il se décida à rejoindre sa classe et à reprendre sa place auprès de Takeo. Les deux jeunes hommes ne prononcèrent pas un mot, le brun boudant dans son coin et le roux , ne sachant pas trop quoi lui dire...

    La porte de la classe s'ouvrit alors énergiquement laissant place à ...un... bidule !

    “_Nello nous le nonde !”

    Un gros silence s'installa au sein de la classe et tous les élèves braquèrent leur regard en direction du dit 'bidule' qui hésita un moment avant de poursuivre :

    Ne ne nrésente, ne nuis Nhomas  Nartley, notre nrofesseur n'anglais ! Ne nerai négallement notre nrofesseur nrincipale n'à nater n'aujourdh'ui ! »

    Seul un horrible silence de mort persistant lui répondit, tous les élèves semblant pétrifiés devant cette apparition et cette voix des plus... inattendue...

    Takeo n'en revenait pas et se demandait si il avait à faire à une vrai momie vivante , ou plutôt à une
    vieille sorcière Voodoo.

    Effectivement, le professeur Hartley, diplômé d'anglais de son état, était doté d'une physionomie assez... comment dire... particulière! En dehors du fait qu'il semblait avoir au moins quatre-vingt ans, il possédait une impressionnante 'chevelure' rousse frisée / ébouriffée encadrant un visage allongé, ridé, orné d'un bandeau noir de biker cachant sont front trop large, le tout ,comme si cela ne suffisait pas, complété par un nez de cochon bien retroussé , des oreilles de chou-fleur , une bouche en cul de poule et le regard aussi expressif que celui d'un mérou grillé ! Ça fait quand même beaucoup pour un seul homme...

    Saphir étouffa un rire en se souvenant de la comparaison de Keith avec le chien de sa voisine... Le chien restait tout de même bien plus séduisant...
    Hartley prit son cahier et commença à faire l'appel au milieu des fous rires étouffés de toute la classe qui tentait tant bien que mal de se remettre du choc...

    « Nakeo... »

    ........

    « Nakeo ??? »

    .............

    « Nimura Nakeo n'est pas la ?? »

    Saphir donna un petit coup de coude dans les cotes de son voisin.

    « héé, on dirait bien que c'est toi qu'il appelle !! »

    « hein ? Ha ? Oui présent !! » Répondit le brun en levant la main.

    Takeo soupira l'air désolé et tourna la tête vers Saphir

    « Décidément… Il parle… Toujours comme ça ?? » Demanda-t-il.

    Saphir haussa les épaules.

    « Il vient d'arriver celui la, pour remplacer l'ancien prof d'anglais... » répondit il.

    Takeo croisa les bras, s'avachissant à moitié sur sa table.

    « Ça commence bien...Rassures moi ... Ils ne sont pas tous comme lui hein ? »

    Le roux sourit .

    « T'inquiètes pas... »

    « Naphir ? Naylor Naphir ?? »

    Le jeune homme grimaça avant de lever la main pour indiquer sa présence.
     
    « nrès nien, nadies and nentelmens, naitenant non na nasser nau nours! N'ouvrez nos nivres net nos
    nahiers !! »

    Il y eut un bref silence, le temps pour les élèves d'essayer d'assimiler la consigne, tache assez ardue il fallait bien l'avouer !

    Takeo soupira... Encore... Sentant que cette année, il ne serait pas vraiment en passe de devenir bilingue... Et que sa moyenne allait s'en ressentir...
    Les deux heures d'anglais avaient paru durer une éternité et quand la sonnerie retentit, tous se précipitèrent vers la sortie...

    « N'ouliez nas ne ninir n'exercice nour nemain !!! »

    Takeo sortit en baillant.

    « Aah , vous voila !! »

    Keith déboula en courant du bout du couloir.

    « Bon , on va manger ou quoi !!? Je crève de faim moi !! » S’exclama-t-il.

    Saphir soupira .

    “_Mais tu as TOUJOURS faim Keith !!”

    Le roux obtint pour seule réponse, un magnifique aperçu de la langue de Keith s'agrémentant d'un magnifique doigt d'honneur !

    « Sale gosse.... » Souffla-t-il.

    Keith allait protester lorsque le professeur d'anglais sortit enfin de la salle le coupant dans son élan. Sa vision le fit grimacer légèrement.

    « Nonjour nonsieur nartley !! » Lança-t-il à place à l’adresse de son professeur.

    Cette phrase valut à Keith un coup de coude dans les côtes de la part de Saphir qui ne savait plus ou se mettre. Hartley regarda le petit blond en souriant, vision encore plus effrayante, avant de répondre le plus naturellement du monde à son élève, sans être surpris :

    « ah.. nonjour ...... »

    Il marqua un temps de pause, ne se souvenant visiblement plus du nom de son élève.

    « Neith ! » L’aida le blond.

    « Nah , noui, Neith !! »

    Takeo fit un effort réellement surhumain pour ne pas éclater de rire autant par le comique de la situation qui se déroulait sous ses yeux que par l'air étonnamment sérieux de Keith.
    Hartley commença à s'éloigner.

    « Non n'appétit nonsieur !! » Lui souhaita-t-il joyeusement. 

    « Nerci, nous naussi !! » Le remercia le professeur , toujours aussi souriant. 

    Une main s'abattit violemment derrière la tête de Keith.

    « Aiiiiieu !! » Couina-t-il .

    Il se retourna vers Saphir, les sourcils froncés, en se frottant le crane. 

    « Tu vas arrêter de faire l'imbécile Keith, oui ?!... » Le réprimanda le roux.

    Ce dernier le regarda l'air innocent.

    « Bah quoi m’man, qu'est ce que j'ai encore fait ... Je parlais sa langue c'est tout, pour être bien sur qu'il me comprenne !! »

    Saphir afficha un air désespéré.

    « Mais bien sur ..... Bon allé... On va manger maintenant... »

    « OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !! yes yes yeeeeeeeeees !!! » 

    Keith se mit à sautiller en long en large et en travers joyeusement. Les trois garçons commencèrent à se diriger vers le réfectoire, lorsque Saphir stoppa, hésitant un moment.

    « Euh ...Takeo... On attend pas ton frère ??? » Demanda-t-il.

    « Tu parles de Takao ?? Bah tu sais, tu peux l'attendre encore longtemps hein.. Il est chez la directrice ! » Répondit le petit blond.

    Takeo regarda Keith, surpris. Il s'attendait à tout sauf à ça.... Bien entendu , ce n'était pas la première fois que Takao avait des problèmes avec la direction, le brun en avait prit l'habitude, son frère avait toujours été du genre turbulent.... Mais dès le premier jour quand même, il aurait pu faire un effort... Il hésita avant de demander :

    « Comment ça chez la directrice ?? pour quel motif ?? »

    « Bah, d'après ce que j'ai comprit , ça serait à cause de ses cheveux... »

    Takeo poussa un soupir (encore un) à fendre l'âme.

    « Je lui avais dit... Mais je lui avais dit !!! On a pas idée de se teindre en rose aussi ... Il a déjà eu des problèmes cause de ça….. »

    Keith haussa les épaules.

    « Bah, on verra bien ce que ça donnera ... En attendant ,moi j'ai faim !!! »

    Conclut le jeune homme qui ne pouvait plus attendre, il fila comme un gosse vers le réfectoire, entraînant Saphir qui lui même entraînait Takeo dans la foulée...


    votre commentaire
  •                               Chapitre [ 2 ]

    La salle était blindée de monde, le brun sentit son malaise revenir, voir autant de monde grouiller autour de lui le rendait vraiment nerveux.
    Alors qu'il suivait de très près Keith et Saphir pour ne pas se perdre dans cette foule d'élèves affamés et turbulents, il percuta quelqu'un qui s'écrasa lamentablement sur le sol manquant de peu de l'entraîner dans sa chute.

    “Aah , je suis désolé...”

    Il tendit la main à la jeune fille qu'il avait bousculé et qui se frottait maintenant la tête.

    “Mais aïeu bordel !! Tu pourrais regarder un peu ou tu marches pauv...”

    La fin de sa phrase resta bloquée dans sa gorge lorsqu'elle s'aperçut à qui elle était en train de s'adresser.. Sa bouche s'ouvrit en grand et elle resta figée, l'air un peu idiot!

    “Euh ..... Est ce que ça va ? S’enquit le jeune homme. Takeo la dévisagea un moment avant d'ajouter  un peu surprit :

    “Ah! Mais tu es la fille de ce matin non ? Merci de m'avoir conduit jusqu'à ma classe. » Remercia-t-il.

    La jeune femme le fixait toujours... Cela commençait à en devenir gênant, avec son air niait rivé sur le visage. Elle réalisa tout de même au prix de longues minutes qu'il était en train de lui parler et secoua la tête comme pour reprendre ses esprits.

    “Hein ? Euh ...oui , c'est bien moi ! De rien, c‘est normal.” Rougit-elle.

    Elle prit la main que Takeo lui tendait et se releva.

    “Ça va ? Tu t'es pas fais mal ?» Demanda-t-il, pour la forme.

    «Hein ? Euh ... Nan, je crois pas !” Répondit-elle.Elle baissa les yeux, intimidée.

    « Euh .... C'est quoi ton nom ?? » Lui demanda-t-il.

    Elle regarda le jumeau, surprise.

    « Hein, mon nom ?Euh... c'est Marie.. » Souffla-t-elle.

    « Marie... Ok enchanté, euh... Est ce que tu crois que je pourrai récupérer ma main dans un avenir proche ou non? »

    Elle regarda un moment le jeune homme avant de comprendre et de lâcher sa main qu'elle tenait toujours....

    « Ah ... Désolée... Euh .. Est ce que tu..… »

    Un bras entoura soudainement les épaules de Takeo et une voix familière retentit, coupant net Marie dans son élan.

    «Déjà en train de te faire draguer ? Décidément , t'es un tombeur toi ! » Plaisanta Takao en riant très fort. Takeo retira le bras de son frère de sur son épaule et se retourna vers lui.

    « Tu peux parler toi .... » Lui rétorqua-t-il, à peine audible.

    L’adolescent aux cheveux roses ignora totalement la remarque de son frère. Son regard et son attention s’attardèrent plutôt sur Marie, encore dégoûtée d'avoir été si grossièrement coupée en pleine tentative de drague.

    « Huum ... T'aurais pu choisir mieux quand même ! » Fit il remarquer.

    Takeo ouvrit les yeux en grand et donna un gros coup de coude à son frère, quel manque de tact... La jeune femme elle, lui lança un regard assassin tout en serrant les poings... et les dents...

    Voyant l'air fâché de Marie, Takao lui fit un clin d'œil avant d’ébouriffer les cheveux de son frère.

    « Allé viens, mimi mathy nous attend la bas !!! » Conclut-il, s’en allant vers une table.

    Keith qui semblait avoir des antennes ultra sensibles percevant chaque insulte envers sa personne réagit au quart de tour et se précipita sur Takao qui n'eut aucun mal à le maîtriser en riant.
    Marie elle, se demandait si elle n'allait pas imiter le petit blond et se lancer sur l’adolescent aux cheveux roses à son tour pour l'étrangler, jusqu'a ce que la timide voix de Takeo ne vienne interrompre ses réflexions.

    « Euh ... Je suis vraiment désolé pour mon frère, il a la fâcheuse tendance à ... Se montrer désagréable et arrogant avec tout le monde ... »

    La jeune femme se sentit totalement fondre devant l'air gêné de Takeo. Elle en oublia son jumeau, se disant que la tout de suite, elle serait prête à n'importe quoi pour avoir à nouveau un regard tout gêné du beau brun.

    La voix de Keith se fit alors entendredu fond de la salle.

    « Bon Takeo, tu t'amènes ou quoi ? »

    « Oui, oui , j'arrive! » Répondit-il.

    Son regard se reposa une dernière fois sur Marie.

    « Bon, je vais manger, salut... »

    Elle n'eut même pas le temps de rétorquer quoi que ce soit, son 'prince charmant' s'éloignait déjà d‘elle et il lui sembla soudain sans exagérer que la terre s'écroulait autour d'elle...
    Takeo de son coté avait enfin rejoint les trois autres garçons.

    « Alors, elle t'a dit quoi la dirlo ? » Demanda-le petit blond, histoire de pimenter un peu le repas. Il s'arrêta de mâcher son friand pour écouter la réponse à sa question. Takao haussa les épaules et
    repoussa fièrement les longues mèches roses qui lui tombaient dans les yeux.

    « Rien...Et puis de toute façon, ça n'aurait rien changé... Je leur ai clairement dit que je ne changerai pas de couleur de cheveux ! Jamais! » Répondit-il fièrement.

    « Ouai enfin... Le rose quand même... ça fait un peu vieille folle quoi ! »

    « Tu peux parler nimbus, avec ton jaune canari... Gerbante ta couleur... Comme ta gueule d'ailleurs... À  ta place je me cacherai dans un trou, j'aurai trop honte ! » Se défendit le jumeau avant de recommencer à manger comme si de rien était.
    La bouche de Keith en revanche, se tordit en une abominable grimace, il n‘allait pas laisser passer ça aussi facilement. Il posa un doigt sur son menton, cherchant une réplique encore plus acerbe à balancer.

    « Takao.... T'en a jamais assez d'être désagréable avec tout le monde... Tu me fais honte, vraiment … » Lui lança son frère, exaspéré.

    Le jeune homme aux cheveux rose fronça les sourcils, il s'arrêta en plein milieu de sa bouchée et toisa son jumeau avant de le pointer avec son couteau.

    « T'as un problème ? Avec tes manières et ton maquillage de pétasse, moi je te fais honte ??»

    Les deux garçons se défièrent du regard dans un lourd silence.

    « Euh... Les mecs... Vous... Vous trouvez pas que c'est vraiment dégueu la bouffe qu'ils nous filent hein ? » Tenta Saphir, un sourire crispé collé au visage, tentant vainement de faire baisser la tension quasi palpable qui régnait entre les deux frangins.

    « Ouai Saph...T'as raison ... Je dirais même, c'est tellement dégueu que..... »

    Keith eut un petit rire sadique avant de balancer une cuillère de yaourt sur la joue de Takao qui abandonna son frère, furieux, pour vider son verre de coca sur les cheveux du blond. La bataille dériva ensuite et commença à devenir incontrôlable, jusqu'a s'étendre à la totalité du réfectoire.

    « VOUS AVEZ QUELQUE CHOSE A DIRE POUR VOTRE DEFENSE ???? »

    Les quatre garçons restèrent tous silencieux, regardant avec le plus grand intérêt leurs chaussures. La directrice de l’établissement poussa un soupir excédé avant de s'approcher de Keith.

    « Venant de vous... Ça ne m'étonne pas du tout monsieur Nolan! Après tout, je me disais encore ce matin que cela faisait bien longtemps que je ne vous avez pas vu dans ce bureau ! C'était louche ... »

    Keith resta silencieux avec l'air du gamin prit sur le fait qui vient de se faire gronder par sa mère.
    La directrice se décala ensuite pour faire face à Saphir!

    “_Monsieur Taylor... Je dois vous avouer que je suis énormément déçue... Moi qui vous voyais comme un élève calme et sans histoire... Vous étiez bien le dernier des élèves que je m'attendais à voir dans ce bureau.... J'espère que cela ne se reproduira plus! Et quand à vous deux… » Fit-elle en se décalant jusqu'aux jumeaux. « On peut dire que vous avez fait une entrée des plus remarquée !!! Et franchement, il n'y a pas de quoi être fiers... Et je dis cela en particulier pour vous monsieur Kimura Takao ! »

    Elle soupira de nouveau avant d'ajouter :

    « Bon ... Pour cette fois, la sanction ne sera pas très lourde, vous passerez 2 heures en retenue, ce soir même après les cours, mais la prochaine fois, je vous préviens tout de suite, ça sera l'exclusion! C'est bien compris ?! » Tonna-t-elle.

    Les quatre garçons acquiescèrent d'un léger mouvement de tête approbateur .

    « Allez...Fichez moi le camps tous, vous pouvez retourner en cours... Et que je ne vous revois plus de la journée si ce n'est pas trop vous demander ! »

    A peine sortis du bureau, Keith commença à s'énerver, prenant Takao pour cible, comme par hasard.

    « Putain , c'est de ta faute tout ça !! »

    « Ah? Pourtant que je sache, c'est toi qui a commencé à me chercher, fausse blonde! Qui est le connard qui m’a balancé du yaourt à la gueule ! »

    « Fausse blonde ?!?! » Répondit-il, indigné.

    Le petit blond allait se ruer une fois de plus sur Takao mais il fut retenu par la main de Saphir qui le retint fermement par le col de la chemise, manquant de l'étrangler!

    « Arg!! Mais ça va pas , t'es malade ou quoi Saph !!! Tu veux me tuer !?! »

    Le roux soupira , ignorant magnifiquement Keith qui avait décidé de changer de cible, et  qui insultait à présent son ami de tous les noms...

    « Allé, viens Takeo, il vaudrait mieux que l'on retourne en cours! »

    « Wooy ,Saphir, jte cause ! T'écoutes au moins quand je t‘agresse !?!!? » Lui demanda Keith, vexé d’être ainsi ignoré. Avec Takao au moins, il y’a du répondant pensa-t-il.

    La main de Takao justement s'abattit violemment derrière la tête du plus petit au même moment, lui ébouriffant les cheveux au passage… Ébouriffer façon de parler, étant donné que le jeune homme avait déja les cheveux en pétard .

    « Tu saoules le p'tit, calme toi un peu !! »

    Avant que l'interpelé ne puisse protester, le jeune homme aux cheveux roses l’attrapa par le bras puis le tira derrière lui, l'entraînant ainsi vers leur salle de cours.

    Saphir quant à lui passa une main derrière le dos de Takeo pour l'emmener lui aussi vers leur propre salle, mais sa main visa un peu trop bas et alla malencontreusement se plaquer sur les fesses du jeune homme brun qui plus qu'embarrassé fit un bond sur le côté.

    « Je... Je suis vraiment désolé... Je ne l'ai pas fait exprès Takeo, erreur de calcul... Sincèrement. »

    Le brun se sentit devenir rouge vif et se détourna brusquement pour que Saphir ne remarque rien. Depuis quand il devenait rouge à cause d'une malheureuse claque sur les fesses? Décidément, cette journée n'était pas la sienne, il le savait, il l'avait senti. Du stress... tant de stress.

    « Takeo? Il y a un problème ? Tu te sens mal ? Tu es si... Pâle! »

    « Pâle? » Pensa le jeune homme. « Ce n'est pas normal. »

    « Saphir... Saphir ... Je crois, que je vais faire une crise d'angoisse... »

    « Hein ? Une... quoi? La maintenant; ici... tout de suite !? Nan, nan , tu peux pas... » Paniqua un peu le roux. Il se mit à tourner en rond nerveusement  en se parlant à lui-même sans trop bien savoir ce qu'il devait faire.

    « Mon cher Saphir, dans quelle galère t'as encore été te mettre ...Une crise d'angoisse, une crise d'angoisse.. Ok , mais c'est quoi ça ? Qu'est ce qu'il faut faire dans ces cas la ? Prévenir? Ouais, c'est ça, chercher un prof ! Putain… Saphir mais t'es un boulet... » 
    Le jeune homme fut soudain sorti de ses réflexions hasardeuses ...

    « Sa… Saphir…! »


    votre commentaire
  •                              Chapitre [ 3 ]

    « Oui, oui, je ... Qu' est ce que je dois faire ?” Demanda le jeune homme totalement désarmé devant son nouvel ami qui s'était laissé tomber contre un mur, transpirant et commençant à être secoué de spasmes de plus en plus violents.

    « .. Mes ... Mes médicaments! Je n'ai pas eu le...le temps d'y... penser ce matin… » Gémit le jeune homme

    « ...Ouai, okay.. médicaments... médicaments... » Chercha Saphir, un peu paniqué. « Okay, t'inquiète... Médicaments... Dans ton sac? »

    Le brun acquiesça comme il le pu, tentant comme il le pouvait de se calmer en enfouissant sa tête contre ses genoux... Faire le vide... Ne plus penser à rien...

    De son coté Saphir venaitde trouver dans la pochette avant du sac à dos de Takeo, la boite à pilules de celui ci ! Il l'ouvrit et se sentit un peu déboussolé. 

    « 'Wow.... Il doit réellement avaler tout ça par jour..... Mais c'est dingue.... On a le même âge... Bordel... Et moi qui me plains quand je choppe une malheureuse angine » Pensa-t-il

    « Sa... Saphir .. s.. S'il te plait... » Couina Takeo.

    « Hein ? Quoi ? Ah oui, désolé, excuse… Je, je pensais à ... Nan, à rien laisse, vas-y avale vite! »

    Takeo enfourna dans sa bouche toutes les pilules qu'il aurait du prendre le midi à l'heure du repas et laissa celle qu'il avait oublié le matin, jugeant que tout prendre d'un seul coup lui déconnecterai plus le cerveau qu'autre chose !
    Saphir lui, sortit de son sac une petite bouteille d'eau qu'il tendit au brun pour faire passer les médicaments puis il se leva, bien décidé à trouver un professeur, concluant que sa propre panique n'allait pas rendre service à Takeo.

    « Non.. Re...Reste... S'il te plait... » Gémit Spontanément le jumeau.

    « Mais, je… Je ne sais pas du tout quoi faire, je t'assure, il vaut vraiment mieux que j'aille chercher
    un prof ou… N‘importe qui d‘autre ! » S’exclama le roux, de plus en plus inquiet.

    L’adolescent, la tête toujours rivé contre ses genoux attrapa le pantalon d'uniforme de Saphir, lui signifiant clairement son désarroi à l'idée de se retrouver seul dans cet endroit encore inconnu, et ce même pour quelques minutes, pendant sa crise.
    Le roux roula des yeux mais consentit à se rasseoir à coté du pauvre brun qui tentait de se calmer. Il lui posa le casque qu'il avait toujours autour du cou sur les oreilles et alluma la musique. La musique ça détend normalement pensa-t-il, c’était surement une bonne idée.
    Takeo ce concentra sur celle-ci ainsi que sur sa respiration et réussit au bout d'un petit moment, les médicaments aidant, à se calmer.
    Il retira le casque de ses oreilles.

    « Saphir... » 

    Le roux releva la tête.

    « Oui ? Ça va mieux ? » Demanda-t-il .

    « Ouai, c'est bon, ça va, on va pouvoir y retourner ... Désolé de t'avoir impliqué la dedans... »

    « ... hum ... Y retourner ? » Demanda le jeune homme.

    « ... Euh ... en cours !! » Répondit Takeo.

    Saphir se frotta la tête, il avait totalement oublié ce détail, heureusement pour eux, ils avaient cours d'histoire avec une prof assez “coulante” quand au retard de ses élèves.
    Les deux jeunes hommes expliquèrent discrètement la situation à leur professeur en arrivant, Takeo ne tenait pas réellement à ce que cela s'ébruite… 

    Mme Brighton, professeur d'histoire géographie, une femme assez ronde.... Plutôt quelconque, portant en permanence de grandes lunettes de soleil lui mangeant la moitié du visage, l'autre moitié étant déjà cachée par de longues mèches de cheveux noir tombant un peu partout dessus, l'obligeant à les écarter toutes les deux minutes pour lire son cours, tant et si bien que les élèves s'étaient demandés en début d'année si ils n'allaient pas se cotiser pour lui offrir des barrettes !

    Elle autorisa Takeo et Saphir à s'asseoir puis entreprit de reprendre son cours avec une voix des plus soporifique... Toute la classe en était d'ailleurs avachie sur les tables.
    Saphir posa sa tête contre son coude, puis se tourna vers Takeo en poussant un long bâillement.

    « C'est parti pour une heure trente de sieste, vas-y toi aussi... De toute façon, elle ne fait que lire les documents qu’elle nous donne à la fin du cours.... Pas la peine d'écouter...

    « Ah ? ...Ok ... C'est quoi ces profs.... » S'étonna le brun, déclenchant un petit rire de Saphir qui s'était posé la même question en début d'année.

    Néanmoins, Takeo imita quand même son voisin, ainsi que la classe entière, et se posa sur sa table jusqu'à ce qu'une question lui traverse l'esprit.

    « Saphir ? » Interpella-t-il. 

    « ...M..moui ? » répondit l’intéressé, somnolant.

    «  Cette fille... Marie, tu la connais ? »

    « Euh...ouai, un peu... J'étais dans sa classe l'année dernière, pourquoi? Elle t'intéresse? » Demanda-t-il.

    Takeo baissa la tête, gêné...

    « Euuh.. Non je… Je n'en sais rien, non... En fait, je ne suis jamais sorti avec personne… (Pourquoi je lui dis ça moi putain.... Il va me prendre pour un blaireau .... bravo Takeo...) »

    Le roux stupéfait se releva d‘un coup.

    « Nan, mec... T'es sérieux la ? Pourtant, avec la tête que t'as, c'est pas les occasions qui doivent manquer non ?! J’veux dire… T’es une bombe quoi ! » Répondit il, un peu trop spontanément, surprenant le brun.  

    «…..Euh…Merci….. En fait… J’ai eu plusieurs fois l’occasion de sortir avec des filles.. Mais je n'ai jamais accepté aucune déclaration... Et puis... Il y'a Takao, à chaque fois qu'il voit quelqu'un qui me tourne autour il vient s'en mêler... Et ça donne ce que tu as pu voir ce midi... Difficile de sortir avec quelqu’un dans ces conditions… 

    « Dur... C'est vrai que ton frère... Dans le genre, c’est pas ce qu‘il y a de plus fin... Et il à pas l’air très facile à vivre. » Commenta Saphir.

    « J'en ai marre de lui.... je ne le supporte plus... » Avoua Takeo, blasé.

    « Huum... Et si .... Tu sortais avec quelqu'un à qui ton frère ne penserait jamais ? Il ne pourrait pas s'en mêler ! »  Fit Saphir, une lueur étrange au fond des yeux.

    « Hum... Je ne sais pas, je ne suis même pas sur de savoir si je veux sortir avec quelqu‘un dans le fond... Et puis les filles.. C'est pas ce qu'il y'a de plus discret d'après ce que j'en sais... Comment tu t'y prendrais toi hein ? » Demanda Le brun.

    « Eh bien... » Commença le roux, un léger sourire crispé au coin des lèvres. « Je ... Je n'en sais rien! Tu sais , je ne suis jamais sorti avec une fille  moi ....Désolé. »

    « ... Bah...tu pouvais te moquer, toi aussi t'es au point mort au final... »

    « Hum.. Ce n'est pas totalement exact! J'ai dit que je n'avais jamais eu de fille, pas que je n'avais eu personne, nuance... »

    Takeo ouvrit la bouche comme un poisson puis tenta de chasser de son esprit l'image de Saphir lui plaquant la main sur les fesses.

    « Tu... veux dire, que t'es sorti avec... Des mecs ? » Voulut s’assurer l’adolescent. 

    Le jeune homme hocha la tête.

    « En toute logique, si je dis que je ne sors pas avec des filles hein... J'ai compris que j'aimais les mecs à 14 ans, ça m'a d'abord rendu malade je t'assure limite dépressif , parce que je ne comprenais pas pourquoi j'étais comme ça, je pensais que personne ne voudrait de moi ... Puis j'ai compris au final, qu'il n'y avait rien a comprendre, c'était comme ça , c'est tout, je suis sorti avec un mec, Dian , à 15 ans en fait , c'est lui qui m'a aidé à tout assumer, il était plus âgé que moi... je l'aimais vraiment énormément...

    « Ow... et ça c'est mal terminé ..? »

    Saphir grimaça légèrement avant de reprendre son histoire

    « Hum... j'étais bien avec lui... mais Dian... il était un peu trop expérimenté pour moi, il ne m’a jamais rien demandé mais sans même s’en rendre compte je le sentais vraiment chaud pour qu’on ait des relations sexuelles et… A ce moment la, ça me faisait un peu peur en fait, j'étais pas prêt quoi! Au final , on est restés six mois ensemble »

    Takeo  regarda Saphir comme différemment comme si il avait soudainement une autre personne en face de lui, c’était la première fois qu’il rencontrait un homosexuel.
     
    « Il... y'a un problème Takeo?? »

    Le jeune homme détourna la tête en la secouant vivement en signe de dénégation.

    « Ow... t'es peut être... homophobe ? » Demanda-t-il sans y crois une seconde.

    « Oh .. non, non ! » Se défendit vivement le brun. « Je suis.. Euh… Après Dian tu as...? » Demanda-t-il , désirant dévier le sujet. »

    « Trois mois après notre séparation, je suis sorti avec un autre mec.. Il avait mon âge lui... En fait ça fait deux mois qu'on est plus ensemble, il a déménagé et depuis, plus de nouvelles , donc... »

    « Oh .. désolé.. »

    « C'est rien...t'inquiète »

    « Ah... Et avec lui t'as ... 'fin tu comprends quoi ? » Demanda Takeo, mimant aves ses mains l’acte sexuel.

    « Ouai.... ça me manque ça d'ailleurs... C'était bon ... »

    Takeo déglutit assez bruyamment.

    « Ça va ... C'est pas parce que je suis homo que je vais te sauter dessus tu sais , fait pas cette tronche de traumatisé... »

    Il posa sa main sur celle de Takeo qui la retira machinalement, se traitant mentalement de crétin fini.. Il n’avait jamais encore rencontré de mec homo de son âge, ou du moins pas à sa connaissance. Du coup , avec Saphir , c’était la première fois qu’il avait l’occasion parler de ses penchants. Seulement voila sa nervosité avait prit le dessus. 

    « Ça va, ça va, ok,  j'te touche pas ! » Fit le roux, agacé et un peu attristé.

    Le jeune homme se rallongea sur sa table et tourna le dos au brun toujours en plein désarroi.

    « Saphir...? (Et merde, il fait la gueule ... merde , merde .... raaah .... et merde !) »

    Les deux garçons ne s'adressèrent plus la parole une seule fois jusqu'a la fin du cours.
    A la sonnerie, Takeo sortit rapidement de la salle, Saphir lui  ne l'imita pas et resta totalement avachi à sa place.
    A peine le brun eut il fait un pas dans le couloir qu'il fut prit d'assaut par ... Son frère.

    “_Hey !! Takeo! Alors mon chou, ça se passe comment les cours ?”

    Ne lui laissant même pas le temps de répondre, il lui ébouriffa les cheveux... Avec un frère comme Takao, ce n'était même plus la peine de prendre le temps de se coiffer le matin, le brun en avait prit son parti misant généralement tout sur son maquillage.

    « Hé Takeo, il est ou Saph ? » Demanda Keith.

    Le jeune homme désigna du doigt la salle de cours et le petit blond sautilla de façon désordonnée jusqu'à la salle de classe.

    Takao quant à lui, devant la tête de déterré de son frangin, cessa un instant de le taquiner.

    « Bah alors, qu'est ce qui t'arrive? T'as un problème ? »

    Takeo leva les yeux au ciel.

    « S'il te plait, Kao... Fou moi un peu la paix ... J'ai besoin d'être tranquille… Et seul ! »

    « Pfff, t'es pas drôle... » Ronchonna l’autre jumeau avant d’être appelé par une jeune femme au longs cheveux noirs avec des reflets mauves.

    « Tiens...  (comment elle m'a retrouvé celle la ).. Attend j'arrive... » Répondit il.

    Le jeune homme au cheveux roses se retourna vers son frère avant de lui annoncer fièrement en souriant:
     
    « C'est ... ma nouvelle copine ! »

    L'humeur de Takeo se dégrada encore d'un degré si tant est que cela fut possible.

    « Ah bon ... Ta nouvelle copine .... Et qu'est ce que t'as fait de l'autre ?! Tu te rappelles, celle de notre ancien lycée, celle qui a pleuré quand tu es parti… Mais t’es vraiment un minable. Mon pauvre ! » L’accusa le Brun.

    « Hein  Euh ...Bah on va plus se voir de toute manière, c‘est bon... Et au lieu de me prendre la tête la, toi, tu vas sortir avec la petite andouille du self ou tu as décidé de rester innocent toute ta vie ? » 

    « Quoi innocent... Tu peux parler crétin, tu collectionnes les filles ok mais t'es jamais allé au bout avec aucune... Heureusement pour elles d'ailleurs ! »

    Le brun n'en pouvait plus, sont frère l'énervait tellement... Il préféra contenir sa rage et se taire avant de retourner dans sa salle de classe. Pile à ce moment la sonnerie retentit, en chemin vers sa table il croisa Keith qui, lui, ressortait la mine renfrognée .

    « Qu'est ce qu'il a Saph.. Il est tout... raplapla ! »

    Takeo n'eut même pas à répondre, coupé dans sa lancée par son frère qui hurla:

    « BON... Allé mon canari ! Amène ta fraise, faut qu'on retourne en cours !! »

    Keith se 'hérissa', sortit à toute vitesse de la salle et se rua pour la Xième fois de la journée sur le jumeau dévergondé .

    Le brun poussa un soupir avant d'aller rejoindre sa place. Saphir était toujours avachi sur sa table et ne prêta aucune attention à son voisin  jusqu'a ce que ce lui ci ne supporte plus son mutisme.

    « Saphir.... Saphir, je suis désolé.. Je t'assure .. Je te jure que je ne suis pas homophobe, je ... Je suis… Enfin, je veux dire… Je suis juste complètement paumé à propos de ça tu comprends avec Takao... Pas moyen d'en parler.. Enfin... Tu vois quoi... non..... ? »

    Le jeune homme fit une pause , il avait enchaîné sa phrase sans même prendre le temps de reprendre ça respiration.
    C'est ce moment que Saphir choisit pour consentir à relever la tête

    « Attend Takeo.... T'es pas en train de me dire que tu es..….. » Répondit-il faussement surpris.




    2 commentaires
  •                             chapitre [ 4 ]

    « Il fait chaud la... non ? Super chaud !! Moi j'ai chaud putain ... »

    Saphir  ne pu s'empêcher de se moquer gentiment de son camarade et décida de lui donner une petite leçon !

    « T'es craquant quand t'es nerveux comme ça... Finalement à bien y réfléchir, tu n'es pas à l'abri, je pourrai très bien te sauter dessus... »

    Les yeux de Takeo firent des loopings dans tous les coins pour finalement s'arrêter sur sa gomme... Ooh comme elle avait soudain l'air intéressante cette gomme...
    Il prit une profonde inspiration.

    « Tu....Tu dis pas ça en l'air? Je veux dire, un mec genre… comme toi peut vraiment s’intéresser à moi? » Demanda-t-il.

    « …Evidement! » Répondit le roux , surprit. « Pourquoi tu ne pourrais pas plaire à un mec, t‘as tout ce qu‘il faut, la ou il faut. Je te trouve vraiment bien.... Et vu comment tu es tu ferais aussi bander des hétéros (Après tout... pourquoi je lui mentirai..) » 

    Takeo, toujours fixé sur sa gomme sembla chercher ses mots, ouvrant et fermant la bouche sans qu'aucun son ne daigne en sortir .

    « Est ce que... C'est une proposition ? » Lui demanda le jeune homme en relevant brusquement les yeux pour les poser sur Saphir.

    Le coeur de celui ci rata un battement sous l'effet de la surprise... Il rêvait ou bien Takeo était vraiment entrain de... lui proposer un plan ??

    « Je.... Et si c'était le cas ? Tu en dirais quoi ? » Répondit il , prit au dépourvu.

    « Je ne sais pas trop... Ca le fait pas vraiment de sortir avec quelqu’un qu’on ne connait que depuis quelques heures … non ? Et puis Je .. »

    « Oui... Enfin ça, ça se discute, regarde ton frère….Regarde les gens en boite, ça se connait depuis 5 minutes et ça se lèche déjà la glotte… Pour  moi ce n’est pas une question de temps mais de feeling… on ne sait jamais ce.... »

    Saphir n'eut pas le temps de terminer sa phrase car le carnet d'appel de la classe lui arriva de plein fouet dans la tête !

    « Aïïïeuuuu !!! putaiiin .... » Se plaignit le jeune homme en se massant le crâne.

    « YEEEES , touché !! » S'écria la professeur de maths fraîchement arrivée dans la classe et grossièrement interrompue dans son appel par les chuchotements à peine dissimulés des deux adolescents.

    « Ça va , on vous dérange pas trop au moins ? » Leur demanda t'elle ensuite sous l'hilarité générale de la classe.

    Les deux garçons ne répondirent rien, sortant rapidement et en silence, leurs affaires de math.
    La professeur de mathématiques mademoiselle Ryan se résumait en deux mots : excentrique...et tarée ! Et on le devinait rien qu'à la voir, ses lentilles de contacte roses, ses cheveux noirs et violets tenus au moyen de deux élastiques peluches pandas par deux couettes hautes crêpées pour plus de volume, son haut argenté a paillettes, sa mini jupe rose fluo plissée soleil, son collant rayé noir et argenté, surmonté de loose socks 120 cm bien repliées et enfin pour ne parler que de la tenue, les incontournables Platform 20cm , même modèle, mais de couleures différentes, une rose et une noir ! Ajoutez avec le tout des grosses bagues translucides à tous les doigts, une 30aine de fins bracelets noir rose et argentés à chaque poignets , et pour parachever la bête, greffez y le visage d'une adolescente japo/coréenne de base.... Ça y'est, vous obtenez LA professeur de mathématiques, qui dans le fou rire général commença son cours.

    “_Oooooy les gosses C'EST PARTIIIII !! Je sais, les maths c'est chiant mais vous n'avez qu'une heure à tenir !! Youpiiiii !!!” S'écria t'elle en faisant de grands gestes désordonnés devant son bureau .

    Elle alla ensuite récupérer le cahier d'appel préalablement jeté avant de s'asseoir à son bureau et d'annoncer le plus sérieusement du monde :

    « Bon les gosses, pages 32 et 33 je veux les exercices pour la fin de l'heure ! »

    Takeo laissa tomber sa tête sur la table, désespéré.... Lui qui avait une sainte horreur des maths. Le cours se déroula ensuite en silence. Au milieu de celui ci, Takeo sentit Saphir lui donner un petit coup de coude, le jeune homme releva alors le nez de son cahier, le roux venait de lui faire passer un petit mot qu'il entreprit de lire discrètement, Ryan les ayant encore tous les deux à l'œil.
    Sur le morceau de papier ou avait écrit Saphir , on pouvait lire :

    « Il faut qu'on continu notre discussion ! Tout à l'heure après la classe, suis moi d'accord ? »

    « OK » Murmura-t-il alors à l'adresse de son voisin de table.
    Le reste de l'heure de maths sembla pour l'un comme l'autre, durer une éternité et quand la sonnerie retentit enfin, Takeo et Saphir se hâtèrent de ranger leurs affaires et le roux entraîna le brun au plus haut du lycée: Sur le toit, normalement interdit d'accès au public.


    Une fois arrivés la bas, les deux garçons se regardèrent un long moment, appuyés contre le grillage protecteur du bord . Comme aucun des deux ne semblaient vouloir se lancer et commencer à parler à l'autre, Saphir, à priori le plus expérimenté dans le domaine, tenta une approche. Il avança une de ses mains et la passa dans les cheveux de son vis à vis, le faisant légèrement frissonner.

    « C'est agréable » pensa Takeo « Et bien plus sensuel que quand Kao m'ébouriffe les cheveux .... Takao ... TAKAO ??? Mais je débloque complètement .... Penser à lui à un moment pareil... Mais... décidément... Il viendra tout me pourrir celui la... »

    « Euh... Takeo ?? Takeo???? La terre appelle Takeo !! Tu sais, j'me sens un peu seul au monde la... A quoi tu penses ? » Demanda Saphir, ne sachant pas vraiment comment il devait interpréter cette indifférence totale.

    L' interpellé sortit de ses pensées , honteux ..

    « Désolé .. Je ... Pardon... »

    « Si.... Ça ne te plait pas, t'es pas obligé de jouer la carte indifférence tu sais... »

    « Non, non ! » Se défendit Takeo « Ce n'est pas ça je t'assure.... »

    « Takeo.... On est en train de faire quoi la au juste.... Est ce que tu as envie qu'on ... Essai quelque chose »
     
    « Tu veux dire ... Qu’on sorte ensemble ... »

    le roux acquiesça silencieusement.

    Comme il n'entendit pas de réponse et voyant que le brun luttait de son coté pour peser le pour et le contre dans sa tête adoptant au cours de sa longue période de silence un panel d'expressions diverses et variées, il décida d'interpréter le mutisme de son vis à vis comme bon lui semblait.
    Il avança sa tête, redressa de son doigt celle de Takeo, interrompant toute réflexion de la part de celui ci et approchant délicatement sa bouche, lui déposa un doux baiser, goûtant avec plaisir les lèvres vierges offertes à lui. Lorsqu'ils se détachèrent, Takeo ouvrit les yeux qu'il avait fermé pendant le baiser et sonda Saphir d'un œil plutôt satisfait. Ça y' est, il ne se posait plus de questions. Si un simple baiser du roux était capable de lui apporter cette paix intérieure, si ses simples baisers pouvaient effacer ne serais-ce même qu'un instant le profond malaise qui régnait en maître chez lui... Alors c'était tout vu, il fallait tenter l'aventure avec lui, qu’avait t’il à perdre après tout ? Il fallait bien qu’il commence à sortir avec quelqu’un un jour.

    « Saphir... Je...Je veux plus... » Demanda-t-il timidement.

    Son vis a vis se mordit la lèvre.

    « Je t'en prie, ne dis pas des choses pareilles... C'est trop excitant. »

    Takeo eut un léger sourire. Il approcha ses lèvres de l'oreille de Saphir.

    « ..J'en veux plus... Saphir... Donnes moi.. un vrai baiser cette fois.. J'en ai envie » Susurra-t-il, se surprenant lui-même d’être aussi entreprenant. 

    Le jeune homme sourit. Obéissant, il approcha de nouveau des lèvres de Takeo, celui ci ouvrit légèrement la bouche et le roux y plongea sa langue, autorisant par la même occasion à faire descendre ses mains à la limite entre le bas du dos et le haut des fesses du brun qui à ce contact, se serra un peu plus contre Saphir. Lorsqu'il se séparèrent, le jeune homme prit la parole.
     
    « Bon ... Et bien.... J'imagine que ça veut dire que tu es d'accord pour qu'on essai quelque chose tout les deux »

    Takeo n'hésita plus cette fois et sourit.
     
    « Oui, je suis d'accord ! »

    Et il s'embrassèrent de nouveau. Saphir, entre deux baisers réussit à avouer à son nouveau petit ami que le toit de l'école était son endroit secret, la ou il venait pour réfléchir, être tranquille, et qu'il n'avait jamais jusqu'a ce jour amené personne avec lui.

    « Je dois être privilégié alors, avoir quelque chose de spécial ... Puisque tu m'as jugé digne de partager avec toi ton endroit... A moins que ça ne soit une vulgaire technique de drague.. » Termina-t-il en jetant un regard suspicieux au roux. 

    Saphir ne pu s'empêcher de rire bruyamment.

    « Hahaha… Je te jure que non ! Je ne suis pas adepte de ce genre de plan drague foireux…En réalité. » Avoua-t-il « Je t’ai amené ici parce que je pense que c’est le seul endroit ou ni Kyo ni ton frère ne son susceptible de venir nous trouver. Et j’avais pas vraiment envie d’être dérangé tu vois.. »


    « Je vois. » Sourit l’adolescent. « En tout cas, nous avons déjà un point commun... »

    « Ah ? » s’étonna le roux « Et qu'avons nous en commun ? »

    « Le fait d'avoir un “endroit secret” .. J'en ai un aussi ... En hauteur aussi, comme le tiens, et jamais personne n'y a encore mit les pieds... »

    « Il faudra que tu m'y emmènes alors...On sera a égalité comme ça ! »

    Il adressa un sourire entendu à Takeo qui le lui rendit. Les deux garçons commencèrent tranquillement à redescendre

    « Takeo... Tu as .... un téléphone ? »

    « Oui ! » Répondit il.

    « Est ce que..... Je peux avoir ton numéro ? »

    Le brun sortit son portable de sa poche et donna sans hésiter son numéro à son tout nouveau et premier petit ami, il n‘avait pas souvent l’occasion de le donner à quelqu’un. Il demanda ensuite le sien à Saphir. Le roux sortit à son tour son téléphone, hésita un moment ...Il se mordit la lèvre, puis consentit à donner lui aussi son numéro.

    « Tu ... ne voulais pas me le donner ? »

    « Non... Ce n'est pas ça... Je n'ai juste... Pas l'habitude si vite, ça me fait bizarre. Tu sais que Keith a attendu 6 mois avant que je lui donne. »

    « Non.. tu déconnes la ... 6 mois... Ah ouai, quand même… Remarque, Keith… Moi aussi j’aurai hésité avant de lui donner mon numéro. Répondit le brun.
     
    « Tu sais, tu as devant toi quelqu'un d'ordinaire très asociale... Je ne sais pas se qui me prend avec toi , je t'ai raconté tant de choses, et pas les plus faciles depuis ce matin... Vraiment, si on m'avait dit en me levant que je gagnerai un mec aujourd'hui, et qu‘en plus c‘est moi qui prendrais les devants... Je ne l'aurai pas cru .

    « Haha... Tu sais, ça nous fait un autre point commun... Si tu voyais les appréciations à mon sujet faite par mon ancien lycée “Takeo est un élève introverti et asociale” Que des choses du genre...

    « Deux asociaux ensemble... Ça promet! » Commenta le roux.

    Le jumeau embrassa furtivement Saphir pour le faire taire puis, ils se rendirent tout deux devant la salle ou leurs heures de retenue les attendaient.  Keith les voyant arriver se rua sur Saphir.

    « Saaaaaaaaaaaaaaaph, t'étais passé ou ? Et toi Takeo ?? »

    «  T’es de la police ? Ça ne te regarde pas Keith et d'ailleurs tu... »

    Le jeune cessa un instant de réprimander son ami, car la directrice venait d'arriver.
    « Monsieur Taylor, monsieur Kimura... euh Takeo Kimura ! »

    Les deux jeunes hommes s'alignèrent devant elle en baissant la tête se demandant si leur directrice était annonciatrice de bonne ou de mauvaise nouvelle.

    « Les garçons, vous n'êtes plus en retenue ! »

    Ils relevèrent la tête surpris et en même temps ravis. 

    « Oui... J'ai entendu par les surveillants et quelques élèves présents aussi, que vous n'aviez rien à voir dans le déclenchement de cette stupide bataille de nourriture, vous pouvez donc vous en aller! »

    Takeo et Saphir en restèrent sans voix.

    « Et bien.. allez, dépêchez vous avant que je ne change d'avis ! »

    Takao grimaça de rage.

    « Eeeeh p'tit frère !! Attend moi ce soir ok ! Faut que je te parle d'un truc !! »

    Takeo se demanda un instant si il avait bien entendu ce que son frère avait osé lui demander.

    « Non mais je rêve !! Tu peux toujours courir tiens pour que je t'attende! Tu t'es pas gêné ce matin toi pour me laisser seul! Alors compte pas sur moi pour poireauter ici… »

    Sur ces bonnes paroles, les deux jeunes hommes dispensés de punition tournèrent les talons et se retrouvèrent à l'entrée de leur lycée.

    « Bon...et bien .... Takeo.. Tu va repartir chez toi ? Ou... Tu veux qu'on reste ensemble ? » Demanda le roux.

    « Huum... J'ai une idée... Pourquoi tu ne viens pas chez moi plutôt,? C’est une occasion unique vu que Takao ne sera pas la, et puis c'est vrai que maintenant... On doit... Apprendre à se connaître... C'est vraiment bizarre... On fait quand même tout à l'envers non ...? »

    « Haha ... Au moins, on ne pourra pas dire qu'on sera comme ces couples qui ont perdus des années avant de s'avouer leur amour.... Nous on démarre sur un... petit coup de cœur, qui sait jusqu’ou ça peut nous emmener.

    « ...Coup de coeur... Oui c'est vrai, je dois t'avouer que tu m'as vraiment tapé dans l'oeil quand je t'ai vu ce matin! »

    « Pareil ! ... Je sais pas pour toi, mais moi, je ne crois pas aux coïncidences, ça devait se passer comme ça entre nous. Bon... Qu'est ce que je raconte moi... On y va ? » Suggéra-t-il .

    Les deux hommes se dirigèrent donc vers la maison de Takeo.
    Une fois arrivés, le brun invita son petit ami à entrer avant de lui faire visiter sommairement les lieux.

    « Bon .. Ben .. Voila ... C'est pas le grand luxe, mais c'est chez moi. »

    « C'est pas la misère non plus. »  Remarqua le roux « Et... Ou est ta chambre ? »

    Le jumeau sentit son stress monter d'un cran à cette question et Saphir le sentit.

    « Hé... T'angoisse pas comme ça, c'est vexant, je ne suis pas un violeur tu sais... Juste que ta chambre, c'est un peu ton univers et pour se connaître, c'est ce qu'il y'a de mieux, non ? »

    Takeo parut embêté.

    « En... fait, c'est que .... Je n'ai pas ma chambre à moi ici.... Je la partage avec Takao. Et... Il est quelqu'un que l'on pourrait qualifier de très, très, très envahissant, donc mon univers doit se résumer à 15% de la chambre... Le reste est plutôt composé du bordel de Kao... Si tu tiens à voir ça ...

    « Ça me va, t'inquiète pas , j'en ai vu du bordel ... Je vais chez Keith une fois par mois pour tout remettre en ordre, sinon je suis persuadé qu'il serait déjà mort enseveli sous une pile de je ne sais quoi ! »

    « Waoh... ah quand même... »

    Rassurée partiellement, le brun conduisit son camarade jusqu'a la chambre et le fit entrer.
    Saphir inspecta des yeux la pièce... De quoi Takeo pouvait t'il bien avoir honte, ce n'était pas le bordel monstre dans cette chambre... Surtout comparé à l'appartement de Keith.

    Le roux remarqua néanmoins un “coté” ou plutôt “coin” de la chambre , parfaitement bien rangé cette fois...

    « Laisse moi deviner Takeo... Ces affaires et ce lit sont à toi , je me trompe ? »

    « Non, c'est vrai... Bon, je n'ai pas beaucoup d'espace, mais au moins, la télé est le mon coté ! »

    « Tu as négocié trois mètres carré contre la télé ? » Plaisanta Saphir, amusé.

    « Non ...En fait, c'est pour quand je fais mes crises de panique... J'allume la télé et je regarde des choses qui me remontent le moral.. C'est assez efficace... »

    Saphir alla s'installer sur le lit parfaitement fait de son petit ami, surtout quand on voyait en comparaison la boule informe que formait la couette de Takao posée sur son propre lit.

    « Et... Des crises .... Tu en fait beaucoup ?’

    « ...Beaucoup je ne sais pas .... Mais plus qu'avant en tout cas... Et en ce moment... Avec le changement de lycée, ça n'arrange rien.. Bien que ma source d'angoisse majeur reste quand même... »

    « ...Ton frère.. Takao... »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique